· 

Rougeurs ? Tiraillement ? Les 5 règles d’or pour protéger la peau des enfants à l’approche de l’hiver

Winter is coming…Notre peau et celle de nos enfants commence à rougir. C’est le moment d’en prendre soin. En vérité, c’est toujours le moment de prendre soin de notre peau car chaque saison apporte son lot de petits désagréments : coups de soleil, allergies, peau rougie, cloques, eczéma etc. C’est d’autant plus vrai pour la peau des petits puisque, comme on  le sait, elle est beaucoup plus fine et fragile que la nôtre.

Pour autant, je suis la première à dire qu’il faut prendre soin de la peau de nos enfants MAIS ne pas en faire des tonnes non plus. Et ne pas mettre des crèmes si cela n’est pas nécessaire. Certains parents me disent qu’ils préfèrent ne rien mettre et la peau de leur enfant est impeccable. Je dis tant mieux ! Par contre si votre enfant ressent des tiraillements à cause d’une peau sèche et rougie, alors là il est temps de le soulager. Voici quelques conseils simples et efficaces :

1.     Utiliser des produits lavant doux

Les enfants adorent la mousse, c’est vrai mais les produits moussants peuvent contenir des sulfates et des tensio-actifs très agressifs pour la peau et les muqueuses. Utilisez plutôt un savon surgras saponifié à froid ou une huile de bain, ou encore mieux, laissez-les barboter dans l’eau claire et lavez-les brièvement avant de sortir du bain.  

2.     Eviter les bains trop chauds

Une eau trop chaude et calcaire assèche la peau. Mieux vaut leur donner un bain plus tiède dans une salle de bain bien chauffée et alterner les douches et les bains (pour les plus grands). Pour les peaux atopiques (eczéma par ex), rajouter de l’avoine ou du sel d’epsom dans l’eau du bain permet de calmer les démangeaisons. Si votre enfant a la peau atopique, il vaut mieux espacer les bains et/ou laver juste les parties intimes sans laver systématiquement le haut. De même, il n’est pas recommandé de laver les cheveux des enfants plusieurs fois par semaine.

3.     Nourrir la peau

En appliquant un soin après le bain, vous contribuez à  protéger l’épiderme et donc à limiter le dessèchement et les desquamations de sa peau. Massez doucement votre enfant avec un soin doux comme un baume au karité ou une huile de soin au calendula par exemple. Le karité nourrit en profondeur et le macérat de calendula cicatrise et répare les peaux abîmées. 

Le soin nourrit d’autant mieux si sa peau est encore un peu humide. Les huiles végétales sont réparatrices, émollientes et nourrissantes. Qu’elle soit issue de l’avocat, de l’abricot, du chanvre, de l’olive ou du karité, une simple huile peut faire des miracles sur une peau abîmée. Il en va de même pour les lèvres qui ont, elles aussi, besoin de douceur en hiver. Choisissez un baume à lèvre qui soit naturel, au karité, au miel et sans ingrédients à rallonge.

 

 

Si votre enfant a la peau mat, métissée ou de couleur, vous aurez remarqué que l’hiver est encore plus rude pour sa peau à lui/elle. Utiliser des produits hydratants et nourrissants est alors indispensable pour maintenir son équilibre lipidique.

 

Pour soulager les rougeurs et les problèmes de peau comme l'eczéma, vous pouvez utiliser des compresses d'hydrolat de camomille romaine avant l'application du soin. La Camomille romaine est l’eau florale du bébé par excellence ! Elle calme et apaise les poussées dentaires, les yeux et la peau irritée et réactive.

4. Bien s’alimenter et boire de l’eau

En hiver, on ressent moins la soif, aussi assurez-vous que votre enfant boive suffisamment d’eau pour garder sa peau hydratée naturellement. L’alimentation, comme nous le savons, joue un rôle important dans l’hydratation de la peau. Les huiles vierges (première pression à froid et bio) et riches en oméga 3 comme l’huile d’olive, l’huile de noisette, de lin, de colza, de chanvre etc. sont à rajouter crues aux repas.

Pour les plus grands, les  fruits secs comme les noix, les noisettes, les pistaches et les amandes permettent de varier les en-cas. Les légumes de saison riches en béta-carotènes et gorgés d’eau et de sels minéraux contribuent également à maintenir l’hydratation corporelle. 

5.     Maintenir un bon taux d’humidité

A la maison et dans sa chambre, vérifiez que le taux d’humidité se situe entre 35 et 45 %. En hiver, nous avons tendance à surchauffer les maisons et assécher l’air. Un humidificateur dans la chambre peut aider votre enfant à respirer et également à contribuer à une bonne hydratation cutanée.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0