· 

Aie...les moustiques ça pique!

Quand vient l'été...

Cette nuit j'ai été réveillée à 3h du mat par un satané moustique...

Cela fait un bout de temps que je voulais écrire un article sur les moustiques. Enfin pas sur ces sympathiques petites bestioles, non mais plutôt sur les moyens de s'en protéger! Çà tombe bien, je cherche justement un répulsif pour ma fille de 6 ans,  adapté aux pays tropicaux. J'en profite donc pour vous livrer le résultat de ma petite enquête...

 

Pour tout vous avouer, l'année passée, j'étais partie (avec beaucoup d'espoir et encore plus de naïveté) avec ma petite recette faite d'un mélange d'huile de noisette et de citronnelle - ça a bien fait rire les moustiques qui s'en sont donné à cœur joie sur nous.

En dépit de mes réserves, j'ai bien dû me résoudre à racheter du lourd là-bas puisque le soucis, dans les pays tropicaux, ce ne sont pas les grattouilles qu'ils engendrent mais les maladies tropicales comme la dengue, le zika, le chikunguya, le palu et compagnie. 

Qu'est ce qui attire les moustiques?

Nous ne sommes pas tous égaux face aux moustiques, c'est un fait. Si dans votre couple, c'est toujours vous qui vous tapez toutes les piqûres, il y a de quoi enrager. On remarque que les personnes qui sont nées et ont vécu dans des pays à forte concentration 'moustiquée' paraissent moins pâtir de la situation. De même, 'une personne seule attirera davantage ces insectes qu'un groupe de personnes. Il vaut donc mieux éviter d'être célibataire... Voici en tous cas ce qui attire les mosquitos:

  • Les variations du gaz carbonique (CO2) que nous relâchons dans notre respiration
  • Les odeurs qui sont des composés aromatiques présents dans notre sueur ou fabriqués par des bactéries (lavez-vous les pieds donc ;-)

Les conséquences

L'infection à virus Zika, la dengue, le chikungunya et la fièvre jaune sont quatre maladies transmises à l'homme par la même espèce de moustique, l'Aedes aegypti. Le paludisme est lui transmis par l'Anopheles. Plus de la moitié de la population mondiale vit dans des zones où cette espèce est présente. La prévention est donc primordiale. En Europe, le moustique tigre nous mène la vie dure, en raison de l'accroissement des voyages et échanges internationaux.  Pour plus d'information, lisez le rapport de l'OMS sur la mobilisation contre le moustique tigre.

Le fameux moustique tigre

Plus petit que les autres, le moustique tigre se caractérise également par ses rayures ou taches noires et blanches sur l’abdomen et les pattes. Assez agressif, il pique le jour mais surtout au lever et au coucher du soleil. Il est plus lent que les autres moustiques et n’émet pas de bruit. On le trouve surtout en zone urbaine ou périurbaine. Si vous en repérez un, signalez-le sur le portail de  signalement

Prévention

La plupart des mesures anti-moustiques sont connues de tous et pourtant, nous laissons encore la porte ouverte à ceux-ci, c'est le cas de le dire! Certaines mesures sont faciles à mettre en place, d'autres un peu plus chères. La clim est idéale puisqu'elle permet de fermer la porte et les fenêtres mais ce système n'est pas très écologique puisque le système qui consiste à refroidir la pièce...réchauffe l'extérieur! En outre, peu de parents sont confortables à l'idée de fermer la porte de la chambre de leur bébé . D'autres mesures, par contre, sont à la portée de tous:

  1. Fermer les volets/fenêtres avant d'allumer les lumières - mais plus facile à dire qu'à faire lorsqu'il fait chaud!
  2. Équiper les fenêtres de moustiquaires 
  3. Eviter l'eau stagnante et donc vider les coupelles des plantes et autres contenants remplis d'eau après les pluies, comme les pots de fleurs extérieurs (+mettre une bâche sur la piscine gonflable)
  4. Orner ses balcons et appuis de fenêtres de plantes répulsives (géranium, mélisse, menthe, lavande ou citronnelle)
  5. Diffuser de l'huile essentielle de citronnelle  ou de lavande dans les couloirs (avant le coucher, pendant un temps limité et pas près des enfants). 
  6. Laisser son ventilateur tourner la nuit - le vent perturbe les moustiques
  7.  Porter des vêtements longs au coucher du soleil (dans les régions tropicales) - ce que l'on a absolument pas envie de faire!
  8. Faire une cure de vitamine B1 (pour les adultes)

D'autres méthodes sont vendues en ligne (pièges à moustiques qui reproduisent les odeurs corporelles) ou en pharmacie (les bracelets) mais personnellement je ne les ai jamais essayées. En ce qui concerne les bracelets, il semblerait qu'ils soient efficaces autour du poignet mais très peu loin de celui-ci. Les fabricants misent sur les jolies couleurs et les princesses pour attirer les jeunes enfants (ma fille en voulait absolument un lorsque nous sommes allées à la pharmacie!) mais les avis des consommateurs (et de la pharmacienne) ne sont pas très encourageants.

 

Les répulsifs et les insecticides

Il existe 2 catégories principales de produits anti-moustiques : les répulsifs pour éloigner les moustiques, et les insecticides pour les tuer. 

 

 

Les répulsifs

 

Sous forme de sprays, de crèmes ou de gel, les répulsifs s'appliquent principalement sur la peau.  Les substances actives qui les composent sont le DEET (N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide), l’IR3535, l’icaridine, le citriodiol, les extraits de plantes et les huiles essentielles (citronnelle). Le problème étant que très peu sont adaptés aux jeunes enfants (- 24 mois) et aux femmes enceintes (au-delà de 30 % de concentration, le DEET ne doit pas être utilisé par les enfants de moins de 12 ans et les femmes enceintes, estime le Haut Conseil de la santé publique. Lisez également le tableau sur les répulsifs émis par le Ministère de la Santé).

 

 

Les insecticides:

  • Les spirales : à installer en extérieur uniquement. Inconvénient: il faut se positionner juste à côté pour qu'elles soient efficaces.
  • Les bombes aérosols. Inconvénient: elles sont à base de substances appelées pyréthrinoïdes et autres noms en -thrine.  
  • Les diffuseurs électriques. Inconvénient: il faut les respirer toute la nuit
  • Les pièges à moustiques qui simulent les odeurs humaines. Inconvénient: le moustique se prendra dans le piège après vous avoir piqué(e).
  • Les ultrasons semblent être inefficaces

Attention aux chats

Comme dit plus haut, les diffuseurs et aérosols contiennent en effet des pyréthrines et/ou des pyréthrinoïdes, des molécules qui peuvent avoir un effet irritant. De plus, certaines substances comme la perméthrine, de la famille des pyréthrinoïdes, sont nocives pour les poissons et pour les chats. Lisez donc bien les étiquettes.

Précautions d'emploi

  • Pour une efficacité maximale, il faudrait renouveler toutes les 4 heures et s'en appliquer généreusement (sur la peau et les vêtements car oui, les moustiques femelles affamées piquent aussi à travers les vêtements!)
  • Ne pas mettre les huiles essentielles directement sur la peau et ne pas les utiliser chez les enfants de mois de 3 ans. Si vous les utilisez en diffusion (+ 3 ans), faites-le avant le coucher. Surtout pas toute la nuit! A ce propos, il existe un livre sur l'utilisation des huiles essentielles sur les enfants (voir plus bas)
  • Évitez les mains et le visage
  • Évitez de poser votre bébé contre vous si vous vous êtes aspergé(e)

Que faire si vous êtes quand même piqué(e)?

A partir de 3 ans, l'huile essentielle de lavande aspic est efficace sur les piqûres (seulement sur celle-ci avec un coton tige).  Pranarom fait une lotion calmante à base d'huiles essentielles pour les bébés à partir de 3 mois mais je ne l'ai jamais essayée.

En conclusion

En tant que parent, nous sommes confrontés à un choix : appliquer un produit composé de substances potentiellement nocives mais efficaces sur la peau de notre enfant ou prendre le risque d'utiliser des méthodes alternatives et douces moins efficaces et de risquer des maladies graves (en pays contaminés)...Le choix est cornélien! Comme je le disais plus haut, j'ai testé la méthode douce dans un pays tropical l'année dernière et elle s'est révélée inefficace. Cette année, pour limiter les risques de zika, j'ai dû me résoudre à acheter un spray plus fort (Cinq sur Cinq Tropiques). Je ne l'appliquerai que sur des zones très limitées et avec précaution et ma petite chérie (6 ans -  mais convient à partir de 24 mois) sera obligée de porter pantalon et chaussettes à la tombée de la nuit.  Je vous commenterai les résultats dans un mois. Pour le quotidien européen par contre, je n'utilise aucun répulsif. Nous évitons les nids à moustiques (lacs par exemple) à la tombée du jour. Si nous sortons le soir, elle porte pantalon et chaussettes et elle dort sous une moustiquaire, qui est le moyen le plus sûr de la prévenir des piqûres!

Plus d'information

Écrire commentaire

Commentaires: 0