· 

Les tensioactifs et les shampoings

Que sont les tensioactifs ?

Les tensioactifs sont des composés qui modifient  la tension superficielle entre deux surfaces (l’eau et l’huile par exemple).

En cosmétique, les tensioactifs sont présents dans les produits composés d’eau (les crèmes par exemple) car ils sont souvent utilisés comme émulsifiants, c'est-à-dire qu’ils mélangent la phase aqueuse (eau) avec la phase huileuse (huile) pour en faire un mélange homogène - car nous savons que ces deux éléments ne se mélangent pas. Ainsi, ils sont utilisés dans la quasi totalité des cosmétiques et produits d’hygiène : crèmes, shampoings, gels douche, dentifrices, etc. On peut retrouver plusieurs tensioactifs dans un produit car ensemble, ils ont une meilleure efficacité. 

Pourquoi les utilise-t-on?

Comme nous l’avons vu, les tensioactifs peuvent servir d’émulsifiants, mais ils ont également d’autres rôles à jouer : ils peuvent servir à éliminer les impuretés (détergents), à mousser (moussants) ou à mieux étaler le produit sur la peau (mouillants). Ils peuvent également servir comme agents stabilisants.

Les tensioactifs que l’on retrouve le plus souvent dans les produits  cosmétiques (et de nettoyage : détergents !) sont : le Sodium Lauryl Sulfate (SLS), le Sodium Laureth Sulfate et l’Ammonium Lauryl Sulfate (ALS). Sachez que le SLS et l'ALS sont autorisés en faible quantité par certains labels bio en raison de leur origine végétale (coco ou palmiste) mais sont combinés à d’autres agents apaisants (!) 

Quels sont les types de tensioactifs?

Il existe beaucoup de tensioactifs différents. Certains sont très irritants et d’autres beaucoup plus doux. Certains sont utilisés pour les fabrications solides (SCS – SCI par exemple) et la plupart pour les mélanges liquides.

Les plus irritants sont L’Ammonium Lauryl Sulfate, le Sodium Laureth Sulfate, le Sodium Lauryl Sulfate, le Sodium Lauryl Sulfoacetate, le Sodium Myreth Sulfate.  

S’ils sont si irritant, pourquoi les utiliser alors? Tout simplement, parce qu’ils sont peu onéreux et ont une bonne activité moussante

Quelles sont les conséquences pour la peau et les cheveux ?

On en parle de plus en plus, certains tensioactifs décapent le cuir chevelu (pellicules, dermatite), agressent la peau et provoquent de plus en plus d’allergies chez les adultes, et a fortiori chez les enfants.  Moins bien protégée et plus vulnérable, la peau des tout-petits présente plus facilement des rougeurs , se déshydrate et se dessèche beaucoup plus vite. Utilisés dans les dentifrices, les tensioactifs sont également suspectés de provoquer des aphtes et gingivites.

Attention au greenwashing et aux belles promesses

Extra doux…soyeux… ne pique pas les yeux ...lavages fréquents…démêle les cheveux avec douceur…formules adaptées aux enfants…

Savez-vous ce qui rend les cheveux soyeux ? Du silicone (les noms finissant par "thinicol", "siloxane", "silane" ou "thicone ). Le silicone gaine le cheveu, donne un effet soyeux mais en réalité, il étouffe le cheveu (ou la peau) et le rend esclave du produit car il n’arrive plus à se réguler de lui-même. En outre, les silicones sont très néfastes pour l’environnement, tout comme les agents démélants (polyquaterium-1) qui sont suspectés de provoquer allergies et autres perturbations. Comme nous l’avons vu à plusieurs reprises, il est important de lire les étiquettes des produits que vous achetez (la liste INCI). Les sites de certaines grandes marques conventionnelles préfèrent mettre en avant les avis favorables avec profusion de petites étoiles que renseigner les parents sur la composition de leurs produits.

 

Par ailleurs, il n’est pas nécessaire de faire des « lavages fréquents » . Ce message est purement marketing et sert à vous faire acheter des flacons. Laver les cheveux de ses enfants 1x/semaine ou toutes les deux semaines (ou moins !) en fonction des conditions (transpiration, poux, piscine etc) est largement suffisant.

Pourquoi ça pique les yeux?

Se laver les cheveux, c’est un peu le cauchemar des parents et des enfants au moment du bain. Gant de toilette sur les yeux, tête en arrière (aie le cou !), on a beau tout faire pour éviter que le shampoing coule dans les yeux, à tous les coups, il y a toujours une goutte ou l’autre qui finit par passer. A croire qu’elles sont programmées pour !

 

Mais pourquoi le shampoing pique-t-il les yeux au fait ? A cause du fameux pH ! Pour rappel (ou information), le pH est compris entre 0 (le + acide) et 14 (le + basique). Notre peau et nos cheveux sont acides, du coup les shampoings le sont aussi car ils sont formulés pour s’adapter au cheveu. Par contre les yeux ont un pH neutre (7) et considèrent donc tout changement de pH (acidité) comme dangereux et douloureux! Les shampoings liquides qui ne piquent pas ont une formule qui se rapproche du pH neutre. Les avis quant à la véracité de la promesse sont cependant partagés...Un bon moyen d’éviter le drame au moment du shampoing : la collerette en plastique sur le front ou les lunettes de piscine !

Les tensioactifs dans les shampoings solides

Les tensioactifs dans les shampoings liquides ayant de plus en plus mauvaise presse, le shampoing solide est en train d’inonder les étals des magasins. Ses avantages sont multiples: Il dure très longtemps ; sans emballage ou emballé avec du carton ou du papier, il est une bonne alternative aux flacons en plastique ; Il est formulé sans tensioactifs sulfatés (comme le SLS ou l’ALS par ex) ; Il est facile à emporter en voyage. Mais alors, n’a-t-il que des avantages ?

 

La question fait débat en raison du mode de fabrication de certains tensioactifs solides comme le Sodium Coco Sulfate (SCS) et le Sodium Cocoyl Isethionate (SCI), tous deux dérivés de l’huile de coco . En effet, les avis sont partagés quant à leur impact sur l’environnement car leur fabrication est polluante pour la faune aquatique.  La question qui fait débat est donc la suivante : quel est la solution la moins nocive pour l’environnement ? Shampoing liquide en flacon plastique avec additifs polluants ou shampoing solide non emballé avec tensioactifs Difficile de trancher...

Savon(-shampoing) vs shampoing solide

On me demande souvent la différence entre le savon-shampoing et le shampoing solide. Le premier est le traditionnel savon (saponifié à froid ou de Marseille) réalisé sans tensioactif. Dans la formule, c’est le pourcentage plus ou moins élevé de l’huile de coco, de palme ou de ricin qui fait que ça mousse. Le second ne subit pas le processus de saponification (voir l’article sur le savon saponifié à froid) et contient des tensioactifs en plus des huiles végétales.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Neil (mercredi, 17 avril 2019 07:56)

    Bravo et merci de partager toutes ces informations bien utiles.