· 

Mes 10 conseils pour éviter le burn out lorsque l'on crée son activité (de cosmétique ou autre)

Lorsqu'on se lance dans l'auto-entrepreneuriat ou que l'on crée sa société, on ne se rend pas bien compte de la quantité de travail qu'il y aura à fournir, du volume d'information qu'il y aura à gérer, de la masse de connaissances qu'il faudra emmagasiner, du temps qu'il faudra y dédier. Cet amas de données nouvelles à ingurgiter va faire travailler votre cerveau matin, midi et soir et souvent même jusqu'aux premières lueurs de l'aube. En effet, lorsque l'on se "met à son compte", on réfléchit tout le temps, on doit penser à tout et notre agitation mentale nous laisse peu de repos. Si en plus on a une famille qui nous réclame,  on peut très vite sentir la pression de partout.

 

Vous connaissez la charge mentale?  Deux mots que les femmes connaissent bien... Vous savez, cette charge qui occupe nos pensées presque 24h/24:  prendre rdv chez l'ophtalmo pour votre fille le 1er du mois absolument - penser à sortir le poisson du congel' pour ce soir - appeler votre mari pour lui rappeler que vous lui avez envoyé un mail ce matin - souhaiter bon anniversaire à votre copine - mettre de l'essence - acheter du pain pour demain matin - ne pas oublier le pic-nic spécial pour l'école - appeler l'assurance pour vérifier que vous avez bien l'omnium parce que, noyée dans votre constante activité cérébrale, vous avez malencontreusement accroché le mur du parking sous-terrain...(je vous recommande le film avec Sarah Jessica Parker ci-dessous qui illustre ce thème parfaitement!)

 

Et bien quand vous lancez une activité, cette charge mentale est multipliée par...euh 10.000? Que ce soit au niveau administratif, de la communication ou de toutes les choses à mettre en place, le burn out, cet épuisement mental (et donc physique) à la mode, va s'arranger pour nous mettre K.O. petit à petit si on n'y prend garde.

 

Je voulais partager avec vous 10 conseils que j'essaie d'appliquer moi-même dans la mise en place de mon activité cosmétique, mais ça vaut pour n'importe quelle activité bien sûr:

1. Aller prendre l'air quand rien ne va

L'imprimante bloque. Internet fait du yo-yo. Le téléphone de la personne que vous essayez de joindre depuis 3 jours est toujours occupé. Les données du formulaire que vous essayez de remplir depuis ce matin s'effacent à chaque manipulation (c'est du vécu!). Lorsque tous les éléments semblent se mettre d'accord pour vous gâcher la journée, il doit y avoir une raison. Lâchez l'affaire pour l'instant, ouvrez les fenêtres et allez faire un tour. Avez-vous déjà remarqué que lorsque l'on essaie d'arriver à un objectif en étant frustré, en colère, triste ou dans le besoin, on attire à soi davantage de frustration, de colère, de tristesse ou de manque? Cela s'appelle la loi d'attraction! 

 

2. Garder un bloc note et un crayon à côté de son lit

A-t-on parlé de la charge mentale qui occupe aussi vos nuits? Mieux vaut avoir de quoi écrire pour éviter de se lever toutes les 5 minutes pour noter vos bonnes idées et la to-do list avant de vous endormir (enfin). Et si vous avez un doute sur un choix à faire ou une question, posez-la à votre subconscient qui viendra vous donner la réponse dans vos rêves. C'est souvent au petit matin, avant de se réveiller, lorsque l'on est encore dans un état de semi-torpeur, qu'on a les meilleures réponses. Il est important de les noter parce qu'elles auront vite fait de s'envoler!

 

3. Tenter le côté 'Mars' - la pleine conscience

Vous savez, comme dans Mars et Vénus? Essayez de faire comme les hommes : une chose à la fois. Ça nous semble un peu une perte de temps (pourquoi ne faire qu'une chose à la fois alors que nous sommes équipées pour en faire 10?) Et bien parce que la pleine conscience, ça nous permet de concentrer notre cerveau sur une tâche et nous aide aussi à nous souvenir de l'avoir vraiment faite, en avoir l'image dans la tête! Ça vous fait gagner du temps quand votre mari vous demande ou VOUS avez mis SON téléphone ou que votre fille veut que vous l'aidiez à trouver son déguisement d'Elsa;  mais surtout pour vous souvenir où vous avez noté tous vos mots de passe!

 

4. Déléguer...si possible

On ne peut pas tout faire, dommage mais c'est comme ça. Il y a des personnes autour de nous qui peuvent nous aider si on le demande, parfois gratuitement (une amie sans enfant, qui a plus de temps libre par exemple), ou maman pour venir garder fifille.  Si ça vous gêne de demander de l'aide, vous pouvez toujours proposer un troc. Ça enlève l'inconfort et permet de faire circuler l'énergie qui consiste à équilibrer le "donner & recevoir".

 

Si on le peut financièrement, il existe des services de secrétariat ou de conciergerie. Il est vrai qu'il faut alors prendre du temps pour leur expliquer ce que l'on veut et comment on le veut mais ça vaut parfois la peine.

 

5. Garder du temps pour ÊTRE

Quand on lance son activité, les journées sont trop courtes, on est d'accord! On est donc, la plupart du temps, en mode FAIRE et pas assez en mode ETRE. Prenez un moment pour ne rien faire, juste pour s'asseoir ou s'allonger dans un transat (je sais vous n'avez pas le temps!). Si ça vous tente, essayer de méditer un instant et si vous êtes une cérébrale comme moi, mettez-vous une méditation guidée sur les oreilles, ça aide. Bien sûr, ce n'est pas magique, je me surprends (très) souvent à devoir ramener ma conscience au moment présent mais c'est comme tout, il faut pratiquer! Laisser aller son esprit permet également de stimuler la créativité et les nouvelles idées.

 

6. S'extirper 5 minutes de l'ordi

Celui-ci rejoint le précédent.  Soulager sa nuque, ses yeux, son dos et ses doigts, c'est important.  Il paraît qu'il faut faire une pause toutes les heures. Euh...parfois je ne prends même pas le temps d'aller aux toilettes! De toutes façons, à un moment donné votre corps et votre cerveau réclament un interlude afin de pouvoir renouveler les idées.

 

7. Dormir

Ben oui je sais, une perte de temps ça encore! Je ne sais pas vous mais moi je suis une matinale. Je peux faire une quantité invraisemblable de travail le matin mais au fur et à mesure de la journée, je suis de moins en moins productive. Et pourtant, avec mon activité, j'ai dû trouver des réserves d'énergie en moi car je peux parfois travailler jusqu'à minuit ou deux heures du matin. Il faut bien se trouver du temps pour, par exemple, écrire cet article, quand tout le monde est au lit et que le calme règne dans la maison! Attention à ne pas faire ça trop souvent si vous n'êtes pas du soir par contre! Il vaut mieux respecter son besoin de sommeil au risque de se voir rattrapé(e) par notre corps qui va gentiment nous faire lever le pied en tombant malade. Vous n'avez jamais crié sur vos enfants parce que vous étiez épuisé(e)? Ben voilà, c'est pour eux aussi qu'il faut se ménager. Et tant pis si l'article n'est pas terminé, quitte à se lever plus tôt le lendemain (surtout si vous êtes du matin ;-)

 

8. Garder un revenu sur le côté (au début)

Si comme moi vous lancez votre activité ou créez votre société, vous avez peut-être été surpris(e) de découvrir la montagne de frais engendrés par la mise en place de cette activité: site web - logo - cartes de visite - flyers - enregistrement de votre marque - frais juridiques - expert comptable - achat de matériel etc. etc. En cosmétique, il faut respecter la réglementation avant la mise d'un produit sur le marché et il faut donc faire tester votre produit par un toxicologue. C'est lui qui détermine les tests qui seront à réaliser. Coûts supplémentaires.

Bien sûr, il existe des solutions de financement, mais avant d'y avoir accès, vous devrez débourser pas mal d'argent en amont. Une activité peut prendre du temps pour se développer, du coup votre compte en banque peut afficher beaucoup plus de débit que de crédit...ce qui peut provoquer une certaine tension dans votre couple. Mieux vaut garder un certain revenu sur le côté, même si ça peut retarder le démarrage de votre activité (faute de temps) car être dans une situation de manque n'apporte ni abondance ni sérénité pour travailler efficacement.

 

 

9. Etre structuré(e)

Faites un rétroplanning en commençant par votre objectif et en revenant en arrière, avec des dates réalistes et en tenant compte de tous les éléments extérieurs comme les délais de livraison, les réponses des tiers, etc.

Que ce soit pour une activité professionnelle ou personnelle (comme faire le tri chez soi, par ex), se structurer et s'organiser est un des facteurs clés de réussite. Faites des fichiers excel avec vos contacts, les tâches à accomplir par qui et comment (surtout si vous avez des associés), la liste des concurrents, les prix et tout ce qui touche à votre activité.

 

Notez tout afin de vous souvenir pourquoi vous aviez pris telle ou telle décision (et éviter de la remettre en question à tout bout de champs), quel fournisseur avait donné quel tarif et où trouver l'emballage adapté. Ça vous fera gagner un temps précieux et surtout surtout, ça vous libérera l'esprit!

 

10. Garder confiance et lâcher prise

Celui-ci est sûrement LE plus important! Lancer ou avoir sa propre activité implique souvent la remise en question de soi-même, de ses choix et occasionne pas mal de doutes, de peur et d'anxiété. On voudrait tout contrôler et on est frustré parce qu'on n'y arrive pas. Garder confiance en soi est important dans ces moments là. Le lâcher-prise l'est encore plus. 

Il est tentant de se décourager ou de remettre en question sa propre valeur quand les choses ne marchent pas comme on voudrait. Pour mon premier atelier, j'ai eu 1 personne! 

 

"Faites attention à ce que vous souhaitez" est une phrase qui m'interpelle souvent. Pour moi le hasard n'existe pas et je crois que l'on crée sa propre réalité. Quand j'ai sincèrement fait tout ce que j'ai pu et que ça ne fonctionne pas, je me dis qu'il DOIT y avoir une raison. Souvent, on est tellement le nez dans le guidon qu'on ne se rend pas compte qu'il existe peut-être une autre voie. J'aime bien l'image des œillères: le cheval qui porte des œillères ne voit que ce qui se trouve devant lui.  Si on les lui enlève, il a accès à tout ce qui l'entoure, il voit le monde dans son ensemble. Lorsque je suis arrivée en France, j'ai voulu continuer ce que je faisais à Bruxelles car j'avais enfin trouvé ma voie! Mais malgré tous les efforts que je fournissais, rien ne fonctionnait, la sauce ne prenait pas. J'ai alors lâché prise (il m'a fallu du temps!) et c'est finalement grâce à ça que je me suis dirigée vers la cosmétique. En développant ma gamme bio pour les bébés, j'ai la sensation d'apporter ma contribution à un monde meilleur et ça me donne le courage de surmonter les obstacles!

 

Quand je vous disais que c'est du vécu...je m'apprêtais à publier mon article quand je me suis aperçue qu'il était 11h36 et que j'avais oublié d'aller chercher ma fille à l'école! Ma puce m'attendait sur le banc de l'école à côté de la maîtresse!!

 

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Sandrine (vendredi, 22 juin 2018 17:08)

    Merci Caro ! Ton article est génial. J’ai déjà l’esprit plus léger rien qu’à la lecture.

  • #2

    Mary (samedi, 23 juin 2018 08:15)

    bonjour , je suis très intéresser par le contenu de vos article mais j ai des difficultés à lire . la couleur gris clair de la police est trop clair . pouvez vous faire plus foncé? merci

  • #3

    Veronique (samedi, 23 juin 2018 15:31)

    Article genial! Je m’y retrouve totalement! Ça fait du bien... Força!

  • #4

    Caroline (lundi, 25 juin 2018 10:12)

    Bonjour Mary,
    Merci pour votre message, j'ai changé la couleur du texte mais on ne voit pas beaucoup de différence. Si vous avez toujours du mal à lire, n'hésitez pas à m'envoyer un mail et je vous enverrai alors le texte directement.

  • #5

    Carole (jeudi, 28 juin 2018 23:02)

    Article super... Et qui s'adapte à de nombreuses personnes au travail ! Je rajouterai : savoir débrancher ! Pour le coup les activités en famille sont les bienvenues :-)